Arctic Monkeys à New York : live report des auditrices

Publié le 27 février 2014 à 12:29
Matthias Haghcheno Par Matthias Haghcheno
Rédacteur

Le 10 janvier dernier, Nathalie et Amandine remportaient leurs places pour aller voir les quatre boys de Sheffield en live au Madison Square Garden avec la personne de leur choix. Elles nous racontent chacune l’aventure !

Ca s’est passé chez Thomas Caussé (14h-18h) : vendredi 10 janvier dernier, Nathalie remportait deux places pour assister au concert des Arctic Monkeys au mythique Madison Square Garden de New York ! Elle nous ramène quelques photos…

Amandine a gagné son voyage en écoutant le Morning Rock (6h-9h), qui porte décidément bien son nom ! Sympa, elle embarque sa sœur Julie dans l’aventure new-yorkaise !

« Après un début un peu mouvementé (léger décalage du vol), nous embarquons enfin dans un Airbus A380 (toujours aussi impressionnant) direction NYC ! L’impatience et l’exaltation sont à leur comble, et pour fêter dignement le début de ce weekend qui s’annonce inoubliable, nous trinquons avec nos verres de champagne, avec une petite pensée pour OÜI FM ! Le vol se passe sans encombres et, après 8 heures de bavardages entre sœurs, nous arrivons enfin à New York ! Il est à peu près 23h, heure locale et nous goûtons à nos premiers instants d’hiver, la neige étant tombée en abondance sur la ville, quelques jours avant notre arrivée.

Nous rejoignons Manhattan et, plus précisément, Times Square, où se situe notre hôtel. Nous nous baladons un peu dans les rues de Midtown, histoire de nous imprégner de l’atmosphère et de nous rendre compte que ça y est : nous sommes à New York ! Nous rejoignons finalement l’hôtel, parfaitement situé, où nous attendent nos trésors : les tickets pour le concert !

Après une très courte nuit, nous quittons l’hôtel pour une ballade magique dans un Central Park enneigé avec une halte à Strawberry Fields pour rendre hommage à John Lennon en ce weekend de commémoration du 50ème anniversaire de l’arrivée des Beatles aux États-Unis. Nous nous promenons ensuite sur la 5ème avenue avec un arrêt obligatoire (et même, on doit l’avouer, une pause shopping !) dans cet endroit devenu mythique avec Diamants sur Canapé : Tiffany & Co.

L’après-midi, nous suivons les pas de Carrie, Samantha, Charlotte et Miranda, les filles de Sex and the City, et nous nous baladons dans les rues calmes et pittoresques de Greenwich Village avec une pause gourmande à la célèbre Magnolia Bakery où l’on peut déguster les meilleurs cupcakes de Manhattan !

Après ce charmant après midi, nous retournons dans le Midtown et, avant de nous diriger vers le Madison Square Garden, nous montons en haut du Rockfeller Center afin d’apprécier son panorama époustouflant ainsi que le coucher de soleil sur la ville, annonçant une soirée mémorable !

Au Madison Square Garden, les Arctic Monkeys jouent à guichet fermé pour leur plus grosse date jamais réalisée aux Etats Unis !

Nous nous installons tranquillement à nos places assises offrant une vue parfaite sur la scène et nous assistons à la première partie. Deerhunter livre une bonne performance, malgré la grippe et le fait que la grande majorité du public n’a pas la moindre idée de qui ils sont… À la pause, avec Nathalie, dans les gradins du Madison Square Garden, nous croisons Miles Kane, venu donner un coup de main à son pote Alex Turner !

Voici enfin le début du concert tant attendu avec Do I Wanna Know, great opener, qui donne toujours autant de frissons !

Les Arctic Monkeys enchaînent avec le chaotique Brianstorm et délivrent une solide et intense performance où ils prennent plaisir à jouer une grande partie de leur très réussi cinquième opus, notamment la touchante I Wanna Be Yours et Arabella, prochain single. Grands moments du set : des bribes de War Pigs des Black Sabbath, mixé avec des ititres de leurs anciens albums. On a eu droit aux standards I Bet You Look Good On The Dancefloor, Cornerstone, Fluorescent Adolescent, mais aussi quelques titres qui sont revenus durant ce AM Tour et qui font plaisir à réentendre. Parmi eux, l’excellente Old Yellow Bricks (sur Favourite Worst Nightmare).

Ils finissent le set avec la classique mais cultissime 505, avec la participation de Miles Kane, et reviennent pour un rappel de trois chansons, dont leur vibrant hommage aux Beatles : une reprise version slow, mettant en avant les paroles, de All My Loving (avec de nouveau la participation de Miles Kane). Cette chanson fut interprétée par les Beatles au Ed Sullivan Show, lors de leur arrivée aux États Unis il y a 50 ans, presque jour pour jour.

Pour conclure cette magnifique journée et nous remettre de nos émotions après ce concert dantesque, nous allons boire un verre sur le toît d’un des immeubles de la ville avec une vue imprenable sur l’Empire State Building : irréel ! Nous rejoignons finalement l’hôtel en faisant un détour par les imposants Chrysler Building et Grand Central Terminal.

La deuxième journée, nous décidons de jouer nos touristes jusqu’au bout et d’aller rendre visite à l’emblème de la ville : la Statue de la Liberté ! Pour cela, nous prenons un taxi boat qui nous fait passer sous le Brooklyn Bridge, contourner le Lower Manhattan (le quartier des finances avec ces gratte-ciels imposants) pour ensuite se diriger vers la Statue de la Liberté, nous offrant une vue imprenable. Pour nous rechauffer un peu après cette magnifique balade, direction Chinatown et l’un de ses restaurants pour déguster un délicieux repas chinois. Mmmm…

L’après-midi, nous nous rendons à Ground Zero pour rendre hommage aux victimes du 11 septembre. L’atmosphère y est pesante, indescriptible… Nous regagnons ensuite Midtown où nous nous baladons sur Broadway avant de récupérer nos bagages à l’hôtel, signant la fin d’un weekend intense, inoubliable !

Merci OÜI FM, Domino Records et Air France pour avoir rendu ce week-end possible ! C’était un magnifique cadeau d’anniversaire ! »