Bob

Bob Bellanca est né le 30 novembre 1965 à Toulouse. Il y restera jusqu’à l’âge de 10 ans. En 1976, ses parents décident de s’installer à Montargis. Le choc est violent. Fini le soleil et l’accent du Sud Ouest. C’est toutefois dans cette petite ville du Loiret qu’il fera ses débuts d’animateur de radio sur Antenne 45. Mais son rêve n’est pas celui-ci. Jeune footballeur doué, il rêve de finale de Coupe du Monde. S’entraînant plus que ses copains, il est plusieurs fois sélectionné en équipe régionale et sera détecté par Fontainebleau afin d’intégrer le centre de formation et devenir stagiaire professionnel. Il a alors 17 ans. Cette année sera décisive dans sa vie. Blessé et en désaccord avec son entraîneur, il part sur un coup de tête. Le voilà à 18 ans confronté à l’un de ses premiers choix, la radio ou le foot ? La réponse s’impose quand on lui propose une émission sur Radio 2 Alpes. Il y restera deux saisons.

Durant ces 2 années de ski, de fêtes et….de radio, il s’essayera pour la première fois à la comédie sur les planches d’un club de vacances. C’est la révélation. Il fait rire le public et il aime ça. Il décide de rejoindre Paris pour faire de la radio et apprendre le métier de comédien. Aucune station parisienne ne voulant l’engager, il part pour Compiègne et anime une émission sur Radio Fugue. Il y restera 3 ans durant lesquels il sera également DJ dans un club de Valence tous les week-ends !

Son ambition ne s’arrêtant pas là et à la suite de l’envoi d’une maquette d’émission, il est engagé par Skyrock pour animer les nuits de la Superradio. De retour dans la capitale, il en profite pour s’inscrire au cours Florent et devenir comédien. Au bout de quelques semaines, il tourne son premier court métrage en tant qu’acteur et se fait engager par une société de production pour faire des caméras cachées avec notamment Kad Mérad (avant que celui-ci ne rencontre Olivier) pour Christophe Dechavanne et Ciel mon mardi. À cette période il intègre la troupe de théâtre La compagnie du destin et jouera sa première pièce Allez fais pas d’histoire Prévert, on t’embarque.

De la nuit à la radio, il passe au jour et se retrouve aux côtés d’Arthur, Bruno Roblès ou encore Laurent Petit-Guillaume. Toute cette bande fait les beaux jours de Skyrock et Bob Bellanca, devenu Bob le cinglé, se fait remarquer par William Leymergie pour lequel il animera deux rubriques. De là, c’est Thierry Ardisson qui le contacte pour remplacer Laurent Baffie dans sa nouvelle émission Ardimat.

Attiré par la musique et ne s’interdisant rien, il écrit sa première chanson et, avec son groupe Class 41, qui figure parmi les cinq titres les plus joués durant l’été 94 sur les radios FM. Le single se classe dans les cinq premiers du Hit Machine. Depuis, Bob Bellanca a fait quatre singles et a écrit de nombreuses chansons.

En 98, Axel Duroux, alors directeur de Fun Radio, pense à lui pour animer les matinales qui se portent au plus mal. Bob quitte Skyrock après neuf années de bons et loyaux services, et constitue son équipe. En quelques mois, l’émission Bob, Isa et Martin devient une référence et un rendez-vous incontournable de la radio du matin avec près de deux millions d’auditeurs. D’invités aux émissions en public, Bob Bellanca se montre de plus en plus à l’aise et lorgne à nouveau vers la télévision, et Fun TV lui offre un talk-show quotidien.

Au bout de quelques mois, il privilégie la radio et met un terme à son show TV. On le reverra toutefois aux côtés de Charly Nestor en animateur d’une deuxième partie de soirée Métropole Groove en direct du dôme de Marseille sur M6, ou encore dans différents Dance Machine, ainsi que tous les samedis matin dans le Hit Machine toujours sur M6.

Côté comédie il décroche des rôles dans quelques séries telles que Le groupe sur France 2. Mais la radio lui prend beaucoup de temps et il s’y consacre pleinement jusqu’au 15 juillet 2003. Cette année-là, il réalise ses plus gros scores d’audiences, attirant près de 2 millions d’auditeurs quotidiennement. Et pourtant, Fun Radio le remercie.

Après cinq années aux commandes d’un morning show, il en profite pour dormir et se refaire une santé. Au bout de quelques semaines, William Leymergie le rappelle pour jouer les trublions dans l’émission C’est au programme animée par Sophie Davant sur France 2. Trop décalé pour la cible, il quitte l’émission et forme le duo comique Bob et Rémy avec Rémy Caccia. Les deux complices lorgnent vers la scène. Mais avant de monter sur les planches, ils tournent un pilote de caméra cachée et se font engager par France 2. On les retrouve tous les soirs dans Le grand zapping de l’humour animé par Pierre Mathieu. Leurs exploits sortiront en DVD. La notoriété du duo se faisant de plus en plus importante, ils décident d’occuper la scène du Théâtre de Dix Heures pour deux mois. Ils y resteront 18. Les critiques sont très bonnes et le public est au rendez-vous. Ils joueront Les aventures de Bob et Rémy plus de 150 fois. Le spectacle sortira également en DVD chez Sony music. Parallèlement, Bob Bellanca tourne dans Requiem, un court métrage d’Adrien Lalligue. Il joue dans un programme court, Chez Vincent, aux côtés de Vincent Moscato. En octobre 2007 il fait de nouvelles caméras cachées pour Les rois du rire sur France 2. Il joue également pour France 2 dans La dame de chez Maxim au Théâtre des Variétés aux côtés et sous la direction de Francis Perrin. En novembre 2007, il tourne un épisode de Julie Lescaut.

Cette même année, il sort son premier roman Un jour peut-être qui, cet été-là, devient le choix des libraires. Le public répondant présent, France Soir lui consacrera une pleine page et BEL-RTL, une soirée.

En 2008, Europe 1 Sport lui confie les « Grands directs » du week-end. Mais en 2009, Arthur, qui vient de racheter OÜI FM, lui demande d’animer OÜI Love MySpace, une émission de découverte de nouveaux talents du rock. Il accepte sans hésitation. Par la suite, il prend les commandes de la tranche 16h-19h dans Sex, Bob & Rock’N’Roll. Par ailleurs, il est au générique d’une série TV intitulée Pas sorti de l’auberge diffusée sur RTL-TVI en Belgique.

En 2012, il quitte OÜI FM pour rejoindre Ado FM afin d’animer et produire la tranche 21h-00h. C’est là qu’il crée Bob vous dit toute la vérité inspiré du talk show américain Coast to Coast animé par George Noory. Avec plus de 280% d’augmentation d’audience sur la saison, l’émission est un succès mais dérange car Bob Bellanca y aborde des sujets qui fâchent. Devant le succès, il décide d’ouvrir BTLV sur le Net. Premier média « radio & TV » par abonnement, il est devenu en trois saisons seulement une référence dans le mystère et l’inexpliqué.

Il reprend Sex, Bob & Rock’N’Roll à l’antenne de OÜI FM dès le mois de janvier 2017, en parallèle de ses activités pour BTLV.

Commentaires

Bob sur OÜI FM

Bob sur Twitter