Amy Winehouse à l’honneur d’une exposition à Londres

Publié le 1 mars 2017 à 9:32
Angèle Chatelier Par Angèle Chatelier
Journaliste

Six ans après son décès, la chanteuse et prodige Amy Winehouse sera à l’honneur d’une exposition à Londres, à partir du 16 mars. Au programme : instruments, photographies et objets personnels.

Amy Winehouse

Le regard tendre et la voix lumineuse. Amy Winehouse, qui aurait fêté ses 34 ans en septembre prochain, est à l’honneur d’une exposition au Musée juif de Londres, dès le 16 mars 2017. Des instruments ayant servis à la chanteuse, des photos personnelles et des objets seront exposés. « Amy était proche de sa famille et avait conscience de ses racines juives et de son héritage. Parmi les objets exposés, vous pourrez voir beaucoup de photos de la vie de famille d’Amy – des dîners du samedi soir, la bar-mitsva d’Alex [son frère] et des photos de leur grand-mère adorée Cynthia » a déclaré le Musée dans un communiqué. La famille de l’interprète de Back To Black leur a laissé un plein accès à ses effets personnels. L’exposition – nommée sobrement « Amy Winehouse : A Family Portrait » – a même été organisée avec l’aide du frère et de la belle-soeur de la chanteuse.

Ce n’est pas la première fois que cette exposition s’installe à Londres : en 2013, « Amy Winehouse : A Family Portrait » avait déjà été présentée dans la capitale, puis déplacée à San Francisco, Vienne, Tel Aviv et Amsterdam, rappelle Le Figaro.

Amy Winehouse a par ailleurs déjà été à l’honneur en 2015 d’un documentaire, Amy, réalisé par Asif Kapadia. Si le long-métrage est d’une beauté sans précédent, la famille de la chanteuse a tenu à s’en désolidariser, jugeant le film « trompeur » et plein de « contre-vérités basiques« . Le père de la chanteuse, Mitch Winehouse, a particulièrement fustigé le métrage, qui lui aurait donné « la nausée ». Amy Winehouse s’est éteinte le 23 juillet 2011, cinq ans après la sortie de son second album studio et véritable révélation, Back To Black.