Amanda Palmer & Edward Ka-Spel bientôt en concert à Paris !

Publié le 22 mai 2017 à 0:00

Le 11 juin 2017 à 19:00

La Cigale
120 boulevard de Rochechouart
75018 Paris

Ça se passe à la Cigale, le 11 Juin à l’occasion de la sortie de leur album.

La chanteuse des Dresden Dolls et le fondateur du groupe très psychédélique The Legendary Pink Dots s’associent et nous proposent le tant attendu I Can Spin A Rainbow (sorti le 5 mai).

Pour fêter l’évènement, ils feront une mini-tournée internationale et intimiste, accompagnés de Patrick Q. Wright, violoniste et partenaire de longue date des Legendary Pink Dots.

Amanda Palmer, auteur-compositeur, dramaturge et cinéaste, avoue être une grande fan d’Edward Ka-Spel et de son groupe. Pour cette chanteuse, repérée pour sa créativité musicale, c’est l’accomplissement d’un très vieux rêve. Une passion qui a débuté dès son adolescence, lorsqu’elle a découvert l’univers psycho-théâtral du groupe anglo-hollandais. Amanda Palmer n’a que 16 ans lorsqu’elle rencontre les Legendary Pink Dots, à Boston. Et trois ans plus tard, lors d’une tournée, elle héberge Ka-Spel et sa bande dans la maison de ses parents.

En 2005, les Legendary Pink Dots font la première partie des Dresden Dolls pour leur tournée allemande. I Can Spin A Rainbow marque la première véritable collaboration entre les deux artistes. Ecriture évocatrice teintée d’humour noir, style théâtral plein de charme : voilà la recette de ce nouvel univers musical. Cette « expérience spirituelle », comme l’appelle la chanteuse, rassemble des histoires, des poèmes, des bouts de chansons aux boucles rythmiques et rythmes étranges.

« Faire cet album avec Amanda, c’était comme de découvrir mon jumeau inconnu, dit Ka-Spel, jusqu’à ce qu’un mystérieux e-mail arrive dans votre messagerie, au moment opportun. Le destin fait bien les choses… »

Tentez de gagner vos places avec OÜI FM en répondant à cette question :

Désolé le concours est terminé